ATTRAPE-RÊVE

L’Attrape-rêve est un instrument de pouvoir et de guérison chamanique. Il constitue une pièce maitresse dans le travail d’Eli. Objet de recherche, décliné et travaillé à l’infini, il est souvent présent dans des installations, destinées à occuper l’espace public. Les attrape-rêves sont des instruments de purification de l’âme et de l’espace. Ils permettent aux énergies positives de circuler librement dans l’espace en capturant dans le tissage les mauvaises énergies qui se dissipent par son cercle central, avec les premiers rayons de soleil.

Le Cerceau de l’attrape-rêves représente la « Roue de la Vie », les mailles constituent les rêves que nous tricotons, pas seulement ceux que nous avons dans le Temps des Rêves, mais également ceux que nous tissons tous les jours, éveillés, avec nos émotions et pensées quotidiennes. L’attrape-rêves est un symbole très présent dans les cultures amérindiennes.

Après repérage du lieu de l’installation, l’artiste choisit avec soin l’endroit dans la ville où celui-ci sera accroché. Elle privilégiera un lieu de fortes influences d’énergies.

TENTES – COCONS ÉNERGÉTIQUES / INSTALLATIONS & PERFORMANCES

Les cocons énergétiques d’Eli s’inspirent des rites ancestraux des peuples amérindiens ; plus précisément de l’Onikaghe, la cabane de purification utilisée dans l’Inipí, rite du people Lakota. Cette cabane contient tous les pouvoirs de l’univers : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. Elle représente aussi le ventre du cosmos et de la terre mère. L’Inipí, est une cérémonie ancestrale de la tradition native amérindienne Lakota qui, dans sa vision cosmique, relate la création de la vie.

Matérialisés dans les performances par des tentes, ces « cocons énergétiques » constituent le cadre, qui permet d’avoir une meilleure vision de ce qu’est la vie, et d’être en communication avec le ciel et la terre. Il s’agit d’un temple de purification et de guérison.

Après plusieurs recherches, sur la thérapie sonore / le bain sonore, Eli a créé un cocon. Ce cocon lui permet de renaître et de communier avec le public, qui peut donc partager l’expérience de sa renaissance, les tous premiers moments de sa nouvelle vie. La tente constitue l’espace du ventre maternel, c’est un lieu de purification pour les expériences vécues depuis l’enfance. C’est une confrontation au défilement de tous les moments de notre vie, et une prise de conscience de notre rôle sur terre. Cet espace nous permet de créer des nouvelles énergies, et de parvenir à une expérience cosmique.

 

 

 

 

« ENCHANTEMENTS » – LA THÉRAPIE PAR LE SON / PERFORMANCE ART

 Les « Enchantements » sont des performances, qui constituent des véritables actions initiatiques. Dans celles-ci, Eli crée des vibrations sonores, afin de faire vivre au public des expériences sensitives. L’usage des Bols Tibétains, dont le son s’infiltre dans le corps des personnes présentes, permet une déconnexion d’avec la réalité et ainsi d’atteindre un état méditatif. Ceci peut permettre au public de nettoyer et de purifier ses chakras / points d’énergies.

En 2010, lors d’un voyage initiatique spirituel en Inde, elle à découvert les bols chantants tibétains. Ces bols, fabriqués en sept métaux : l’or, l’argent, le fer, le mercure, le cuivre, le plomb et l’étain, sont au cœur des « Enchantements » d’Eli. Chaque bol représente une vibration et un son différent. Ce sont des récipients purifiants qui, associés à des éléments visuels, des colliers en perles de rudraksha, assurent la protection.

L’artiste utilise le principe de la résonance, qui permet à la vibration d’aller plus loin, à travers des «  vagues de vibration », et de provoquer une pulsation similaire dans un corps humain. Autrement dit, il s’agit de la capacité de provoquer un changement de fréquence. De plus, le son modifie nos ondes cérébrales et nous aide à atteindre d’autres niveaux de conscience. Il nous rend plus réceptifs à l’auto-guérison.

Performance « Encantación« , L’Orangerie, Cachan.

 

PERFORMANCES

« RAINBOW » SKALA ERESSOS 2015

« RAINBOW » SKALA ERESSOS 2015

SKALA ERESSOS 2014